e DSM-IV (1) identifie deux catégories de troubles sexuels: les dysfonctions sexuelles et les paraphilies. Par ailleurs, il décrit également le trouble de l’identité sexuelle.

LES DYSFONCTIONS SEXUELLES

Les diagnostics suivants peuvent être portés lorsque:

– les perturbations décrites sont à l’origine d’une souffrance subjective marquée ou de difficultés interpersonnelles; – elles ne sont pas dues à une affection médicale générale ou induites par une substance;

– elles ne sont pas mieux expliquées par un autre trouble psychologique.

Les troubles du désir sexuel

La baisse du désir sexuel (dit “trouble du désir sexuel hypoactif”): Déficience (ou absence) persistante ou répétée de fantaisies imaginatives d’ordre sexuel et de désir d’activité sexuelle.

L’aversion sexuelle: Aversion extrême, persistante ou répétée, et évitement de tout (ou presque tout) contact génital avec un partenaire sexuel.

Les troubles de l’excitation sexuelle

(Ce diagnostic ne se porte pas lorsque la cause est une stimulation inadéquate en intensité, en durée ou quant à son orientation)

– Le trouble de l’excitation sexuelle chez la femme Incapacité persistante ou répétée à atteindre, ou à maintenir jusqu’à l’accomplissement de l’acte sexuel, une activité sexuelle adéquate (lubrification, intumescence). – Le trouble de l’érection chez l’homme Incapacité persistante ou répétée à atteindre, ou à maintenir jusqu’à l’accomplissement de l’acte sexuel, une érection adéquate.